Lainsecq, Mardi 17 Septembre 2019, 20 °C, Nuageux
| A partager sur

Histoire et Patrimoine de la commune de Lainsecq

L’église

L’église (XVe – XVIe), comme toutes les églises de la région de Puisaye reconstruites après la guerre de 100 ans, porte la marque de la Renaissance. Sa construction fut commencée en 1490, et financée par le seigneur du village, le Comte de Beauvais et son épouse.

On peut admirer un très beau portail, inscrit à l’inventaire des Monuments historiques. De style gothique, le portail est richement décoré d’une moulure creuse à feuillages avec tympan à jour encadré de festons. Une accolade de choux frisés se réunit avec deux arcades. 

Des coquilles St-Jacques indiquent que le village se trouve sur le chemin de Compostelle.

Le petit portail montre les armoiries seigneuriales de l’ancienne Maison de Beauvais.

L’église est dédiée à St-Martin ; un vitrail montre le Saint partageant son manteau pour le donner à un pauvre.

L’église est surmontée d’un original clocher octogonal – en forme de bouteille - portant deux cadrans d’horloge.

Cette horloge a été offerte à la Commune en 1908 par une riche dame originaire de Lainsecq, surnommée « La Mignonne », surnom donné également à l’horloge.

Mais la généreuse donatrice a exigé que seuls deux cadrans, au lieu de quatre, soient installés de manière à ce que deux Conseillers municipaux, en désaccord avec leurs collègues, ne puissent pas voir l’heure depuis leur maison.

Une croix à cannelures grecques du VIIe siècle se trouve près de l’église, provenant vraisemblablement du cimetière situé auparavant autour de l’église.

Le Champ de foire

Vaste et ombragé de marronniers et de tilleuls, le champ de foire a accueilli pendant des décennies d’importantes foires aux bestiaux.

La première foire a été fondée par Louis XI en Mai 1847, Louis XVI en établit 6, puis il s’en est tenu une chaque mois jusque dans les années 1960.

Lainsecq comptait de nombreuses et vastes auberges pour accueillir acheteurs et vendeurs venus parfois de loin, et loger les animaux (jusqu’à 300 chevaux et bêtes à corne).

La Halle

Témoin des foires importantes d’autrefois, la halle imposante par ses dimensions trône au centre du village.

Sa construction a été décidée en 1856 par le Conseil Municipal pour remplacer la précédente qui, devenue vétuste, n’était plus adaptée au commerce de l’époque.

Après avoir abrité la perception, un logement et une boucherie, la halle accueille désormais un restaurant.

Les fontaines et lavoirs

  • Fontaine de la Pisserotte
    Fontaine de la Pisserotte
  • Fontaine Saint-Martin
    Fontaine Saint-Martin
  • Lavoir et Fontaine du Jarloy
    Lavoir et Fontaine du Jarloy
  • Fontaine au Sucre
    Fontaine au Sucre
  • Guirtelle d'en Bas
    Guirtelle d'en Bas
  • Fontaine au Museau
    Fontaine au Museau
  • Lavoir et Fontaine de la Guirtelle d'en Haut
    Lavoir et Fontaine de la Guirtelle d'en Haut
  • Lavoir et Fontaine de Lune
    Lavoir et Fontaine de Lune

La Commune de Lainsecq comporte de nombreuses sources et des lavoirs, côté Puisaye à l’ouest du territoire.

Les Fontaines Saint Martin sont les plus emblématiques de la commune. Proches du bourg, les trois arches des fontaines ont conservé leur état primitif.

Une petite arche à leur gauche abrite la source la plus ancienne, les trois grandes arches reçoivent la seconde source qui jaillit en 1832.

L’eau alimente un lavoir rectangulaire (autrefois ovale), puis se perd ensuite dans les champs.

Sept autres fontaines et lavoirs se trouvent à proximité des hameaux et font l’objet d’un circuit de randonnée au départ du bourg de Lainsecq.